Vue aérienne du Corridor vert
© Airimex
Grenouille léopard
© NAQ
Activité de plantation communautaire
© NAQ
Marécage
© NAQ
Grands hérons
© Geneviève Gervais

Nouvelles

  • Au courant des derniers mois, un projet d’aménagement visant à améliorer le potentiel faunique pour certaines espèces d’oiseaux fréquentant les secteurs agricoles, pour le Petit-duc maculé et les pollinisateurs a été réalisé en collaboration avec plusieurs propriétaires et partenaires locaux. 

  • Cette année encore, plusieurs de nos activités portaient sur la protection de la tortue géographique, une espèce en situation préoccupante au Canada.

  • L’équipe du Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges profite de la belle saison pour sensibiliser les plaisanciers et les riverains à la protection de la tortue géographique dans l’eau du lac des Deux Montagnes.

Le projet du Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges vise à protéger et à mettre en valeur l'intégrité des milieux naturels qui forment la couronne sud du lac des Deux-Montagnes. Cette couronne comprend les milieux naturels entre Pointe-Fortune et l'Île Perrot, en passant par ceux de Sainte-Justine-de-Newton, du mont Rigaud et du grand boisé de Saint-Lazare. Il traverse ainsi les limites de 14 municipalités de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. On y retrouve 20 228 ha de milieux naturels (boisés, milieux humides et friches), ce qui représente plus de 80 % de tous les milieux naturels de la MRC.

Le paysage agroforestier, que forment les massifs forestiers et les vastes terres agricoles, contribue à la richesse paysagère de ce secteur. De plus, cette mosaïque d'habitats, constitués de nombreux milieux humides, abrite une grande biodiversité et bon nombre d'espèces en situation précaire. Il est possible de profiter de ces milieux naturels tout en les conservant pour nous et pour les générations futures.

LES OBJECTIFS DU PROJET

  • Accroître les connaissances sur les milieux naturels de la région de Vaudreuil-Soulanges, dans l’objectif de mieux les protéger
  • Freiner la fragmentation des milieux naturels et la disparition des habitats de nombreuses espèces fauniques et floristiques
  • Travailler à rétablir les liens entre les îlots boisés d’importance au sein du Corridor vert
  • Mettre en valeur et conserver les sites d’intérêt écologique
  • Sensibiliser la population à l’importance des milieux naturels et les encourager à poser des actions pour les restaurer et les préserver
  • Travailler, de concert avec le milieu, à définir et à mettre en œuvre une approche globale et intégrée de la gestion des milieux naturels